Monsters of Verity, tome 1 : This savage song – V.E. Schwab

La capitale de Verity étouffe, saturée de crimes toujours plus violents. Pire encore, ce mal terrible a commencé à s’incarner dans le monde réel : à chaque nouvelle horreur naît un monstre qui, à son tour, terrorise la population. D’un côté, les Corsai, qui grouillent dans le noir pour dévorer leur proie, de l’autre, les Malchai qui boivent le sang de leur victime au grand jour. Peu à peu, la résistance s’est organisée… Au nord, le cruel Callum Harker règne en maître, ne protégeant les habitants que contre rémunération. Au sud, Henry Flynn a choisi une tactique bien différente. Avec sa femme Emily, il a adopté comme ses propres enfants trois des abominations, trois Sunai – des créatures d’apparence humaine qui utilisent la musique pour dévorer l’âme de leurs adversaires.

À la demande de ses parents, August élimine donc sans broncher les monstres comme les criminels qui les ont engendrés, mais il brûle de faire plus pour libérer le monde de cette malédiction. Alors, lorsqu’il a l’occasion de surveiller d’un peu plus près Kate Harker, la fille de leur ennemi juré, il saute sur cette chance et accepte d’intégrer l’établissement huppé où elle a été envoyée, l’académie Colton. Mais la jeune fille ne tarde pas à découvrir son secret : s’il a tout d’un adolescent, il est en fait un prédateur assoiffé de vies humaines…


avis

Impossible de passer à côté de la déferlante V.E. Schwab ces dernières années. Je suis toujours curieuse de découvrir un nouveau roman de cette autrice car il est impossible de prévoir à l’avance ce qu’elle nous réserve. J’étais donc impatiente de partir à la découverte de Verity City et de ses monstres… Lire la suite

A forgery of roses – Jessica S. Olson

Myra est une prodige, une artiste dont les portraits ont le pouvoir de modifier le corps de ses modèles – un talent que beaucoup pourraient convoiter. Elle doit donc en garder le secret si elle veut protéger sa jeune sœur, Lucy, dont elle a la charge.

Malheureusement, un soir d’hiver, la femme du gouverneur découvre la vérité et menace de tout révéler… à moins que Myra n’accepte d’effectuer pour elle une commande bien particulière : un portrait capable de ramener à la vie son fils, qui vient de trouver la mort dans un accident.

Myra n’a d’autre choix que de la suivre dans le manoir légendaire de la mystérieuse famille Harris, où elle va faire la connaissance du frère du mort, un jeune poète anxieux et touchant… et où elle va vite comprendre que plane sur ces lieux un mystère bien plus dangereux qu’elle n’aurait pu l’imaginer.


avis

Une belle couverture, une magnifique édition reliée, et une illustration à l’intérieur de toute beauté… Je suis très vite tombée sous le charme de cette nouveauté et, après ma lecture du résumé, j’étais impatiente d’en découvrir l’histoire. Lire la suite

One last stop – Casey McQuiston

À vingt-trois ans, August s’installe à New York pour échapper à sa mère, avec qui elle entretient une relation compliquée. Cynique et intentionnellement solitaire, elle tombe malgré elle au beau milieu d’un véritable nid de fou : une colocation joyeuse et extravagante, où discussions et fêtes se succèdent. Mais, sceptique, elle ne se laisse pas vraiment toucher par la ville fascinante et insaisissable qu’elle découvre peu à peu.

Et si ce n’était pas déjà assez déroutant, voilà que par un matin de galère, sur le chemin de la fac, elle fait la rencontre d’une certaine Jane qui n’hésite pas à la sortir d’un mauvais pas. August en reste abasourdie : qui est cette fille belle à tomber qu’elle croise et recroise sans cesse sur sa ligne de métro new-yorkais ? En tout cas, la jeune inconnue au blouson de cuir, à la fois mystérieuse et solaire, n’est pas ce qu’elle prétend… Car, là, sur le mur du légendaire diner où August joue les serveuses pour se faire un peu d’argent, le visage de Jane illumine une photo prise… dans les années 1970 ! Comment expliquer ce prodige ?


avis

August et Jane : deux jeunes femmes qui se rencontrent dans le métro de New-York. Un évènement banal, comme la naissance de n’importe quelle histoire d’amour. Si ce n’est que Jane est figée dans le temps, bloquée dans le métro de New-York, dans le même wagon, depuis les années 70… Lire la suite

Owlcrate, Aout 2018 : Ruthless Royals

Image associée

Rien que l’annonce du thème d’aout, Ruthless Royals, dans la dernière box m’avait conquise. J’attendais donc de la recevoir impatiemment. Et je peux vous dire que je n’ai absolument pas été déçue ! Cette box est magnifique et restera surement une de mes préférées durant très, très, très longtemps ! Lire la suite