De mères en filles, tome 4 : Ava – Dominique Drouin

Couverture De mères en filles, tome 4 : Ava

Années 1970. Ava Gauthier, fille biologique d’Anaïs Calvino, a été adoptée par une famille aimante, mais bien différente des Calvino. Éleveurs de chevaux, les Gauthier n’ont pas manqué de générosité et d’amour avec Ava, mais ce sont des taiseux et ont peu de moyens, alors que les Calvino vivent dans un tout autre univers. Faisant la connaissance de cette autre famille lors des funérailles de la doyenne, Ava réalise rapidement que dans aucune des deux elle n’est à sa place. Et les retrouvailles avec sa mère, Anaïs, ne sont pas des plus faciles. Heureusement qu’avec Ariane, sa grand-mère, un lien solide se crée. Ariane la prend sous son aile et décide de l’aider à parfaire son éducation. Accueillie, entourée et motivée par elle, Ava trouve enfin sa voix dans l’écriture pour la jeunesse. Rapidement une auteure à succès, Ava ne trouvera pas la même satisfaction dans sa vie amoureuse et familiale et vivra certaines difficultés. Décidée à tout quitter, Ava s’installera en Provence, terre de naissance d’Alice, son arrière grand- mère, et trouvera enfin l’amour, le vrai. Ainsi, De mères en filles boucle la boucle en revisitant les lieux où tout a commencé…


Mon avis :

Il m’aura fallu un moment pour venir à bout de ce livre, et pourtant je l’ai bien plus apprécié que les deux derniers tomes. Ayant suivi Alice, puis Ariane et enfin Anaïs, j’étais vraiment curieuse de découvrir cette fois Ava, dernière femme de la famille Calvino à se dévoiler. J’avais surtout envie de découvrir cet ultime tome qui referme ainsi tout un pan de cette famille que l’on a suivie sur près d’un siècle, au fur et à mesure des générations. Lire la suite