Marked Men, tome 3 : Rome – Jay Crownover

Couverture Marked Men, book 3: Rome

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis  » bad boys  » tatoueurs, d ans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer.

Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très  » homme parfait  » ! Et surtout il revient du front… Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs.
Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.


Mon avis :

Attachée comme je l’avais été à Rule et son histoire dans le premier tome, j’étais impatiente de découvrir celle de Rome, le grand frère Archer, que j’avais énormément apprécié à ce moment là. Pourtant, la fin du second opus nous avait présenté un personnage complètement différent, et sa prise de bec avec Cora, la petite lutine tatouée de la bande des Marked Men, m’avait vraiment interpellée. J’étais donc vraiment curieuse de découvrir comment on avait pu en arriver là en seulement un tome. Lire la suite

Bad, tome 2 : Amour Dangereux – Jay Crownover

Couverture Bad, tome 2 : Amour dangereux

Il est le pire qui pouvait lui arriver… et le meilleur ?

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.


Mon avis :

M’étant régalée avec le premier tome de la série, Amour Interdit, et ayant le second sous la main (encore merci à une certaine personne…!), je n’ai pas hésité à me lancer immédiatement sur cette suite. Surtout après le petit aperçu que l’on avait eu de Race dans le premier opus. J’étais curieuse de découvrir ce personnage bien plus en profondeur, ainsi que de connaître les raisons de son changement « d’orientation ». Lire la suite

Bad, tome 1 : Amour Interdit – Jay Crownover

Couverture Bad, tome 1 : Amour interdit

Seul l’amour pourra les sauver…

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.


Mon avis :

J’avais adoré Jay Crownover dans Marked Men. J’étais donc bien curieuse de redécouvrir sa plume dans Bad, son autre saga sortie simultanément chez Harlequin cette fois. Une série où l’on retrouve une fois encore la thématique des bad boys, mais les « vrais », ceux qui font peur, qui n’ont rien de bon à promettre et qui nous assurent une ambiance sombre, malsaine mais prenante. Lire la suite