21 printemps comme un million d’années – Camille Brissot

couv55852418

Victor et Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par cœur, elle fait tellement partie de sa vie qu’elle habite presque chez lui, il sait décrypter le moindre de ses éclats d’humeur, bons ou mauvais. Car Juliette est difficile à saisir, toujours en mouvement.
Elle est capable de partir seule au bord de l’océan sur un coup de tête, et de revenir comme si de rien n’était, avec ses secrets. Elle vit intensément, sans penser à l’après, et Victor la suit, l’attend, prêt à la rattraper si elle trébuche. Cette histoire, Victor la raconte à une bande de filles très jeunes qui l’écoutent les yeux écarquillés. Elles ont connu Juliette à l’hôpital et veulent tout savoir de celle qui sera à jamais leur héroïne…


Par Marine 28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Vous avez envie d’émotions ? J’ai le livre qu’il vous faut. Lire la suite

Ceux des limbes – Camille Brissot

Du haut du Mont-Survie, Oto admire chaque jour la forêt qui l’encercle à perte de vue. Elle est si belle qu’il en oublierait presque ce qui se tapit sous les arbres. Mais lorsque la montagne s’endort, que les lumières s’éteignent et que les voix s’effacent, le vent résonne d’un chant inhumain, effroyable : le gémissement des limbes, les victimes de l’épidémie. Bientôt, Naha devra passer plusieurs jours et plusieurs nuits dans la forêt. Oto refuse de rester cloîtré en espérant le retour de celle qu’il aime plus que tout. Quitte à être une proie de plus, il va sortir lui aussi.

La forêt est devenue le territoire des limbes. Le risque de contamination se cache dans chaque zone d’ombre. Préparez-vous à vivre une expédition sous haute tension.


Par Marine 28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Je suis assez friande des dystopies, un peu moins des apocalypses zombies que je trouve assez répétitives, pourtant le résumé de celui-ci m’a attirée et c’est tant mieux !  Lire la suite

La maison des reflets – Camille Brissot

Couverture La maison des reflets

Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.


Mon avis :

En bonne lectrice matérialiste que je suis, je suis immédiatement tombée sous le charme de cette couverture. Encore plus séduite par la lecture du résumé, je me suis donc plongée dans ce monde futuriste pas si éloigné du nôtre… Lire la suite