Rebelle du désert, tome 2 : La trahison – Alwyn Hamilton

Couverture Rebelle du désert, tome 2 : La trahison

Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au coeur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu’elle apprend ébranle toutes ses convictions… Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ?


avis

Cette suite, je l’attendais impatiemment ! Le premier tome avait été un vrai coup de cœur, et j’avais adoré la mythologie qu’avait créée l’auteur. Entre empire de sable, créatures du désert et autres pouvoirs mythiques, j’en avais pris plein les yeux et j’étais impatiente de retrouver Amani et la Rébellion. Lire la suite

La femme d’argile et l’homme de feu – Helene Wecker

Couverture La femme d'argile et l'homme de feuLorsqu’elle se réveille en cette fin du XIXe siècle, Chava est enfermée dans une malle au fond d’un navire qui les emmène, elle et son nouveau mari, vers New York, loin de la Pologne. Faite d’argile, c’est une golème, créée par un rabbin qui s’est détourné de Dieu pour se consacrer à l’occultisme.
Lorsqu’il se réveille, le djinn est violemment projeté sur le sol de l’atelier d’Arbeely, un artisan syrien. L’instant d’avant, c’est-àdire mille ans plus tôt, cet être de feu aux pouvoirs exceptionnels errait dans le désert.
La golème et le djinn, fantastiques immigrés, se rencontrent au hasard d’une rue. Eux seuls se voient tels qu’ils sont réellement. Chacun sait que l’autre n’est pas humain. Tous deux incapables de dormir, ils se donnent rendez-vous une fois par semaine, la nuit, pour arpenter les rues de Manhattan, qu’ils découvrent avec émerveillement.
Mais une menace plane sur eux. Le créateur de la golème, d’un âge très avancé, est prêt à tout pour échapper à la mort. Et il a vu ou se cachait le secret de la vie éternelle : à New York.


Mon avis :

Voilà un livre dont je n’avais pas du tout entendu parler. En général, la littérature générale n’est pas trop mon genre et je passe généralement vite mon chemin. Mais ici, la couverture m’a obnubilée à un tel point que je n’ai pas hésité à me lancer. Lire la suite