I hate you more – Elizabeth O’Roark

C’est le pire scénario qu’Erin pouvait imaginer. Brendan, son ancien collègue si détestable, ce séducteur sans attaches qui attire toutes les filles dans son lit, est revenu s’installer en ville. Et pas n’importe où : Brendan loge chez elle. Enfin, chez elle et Rob, son fiancé, qui est à l’origine de cette invitation aussi stupide que dangereuse. Comment Brendan a-t-il pu accepter ? Même si Rob est son ami, il sait très bien ce qu’elle pense de lui. Et, bien qu’elle soit désormais sur le point de se marier, la présence de Brendan, sa voix et son regard provocant suscitent toujours en elle la même tempête d’émotions : exaspération, colère… ainsi qu’un sentiment plus trouble. Alors, quand Rob lui annonce qu’il va devoir partir un mois à l’étranger et la laisser seule avec ce colocataire indésirable, Erin redoute le pire.


avis

J’adoooore les romances enemies-to-lovers, où deux personnes se détestent avant d’apprendre à s’aimer. Sans surprise, j’étais donc impatiente de découvrir une nouvelle histoire sur cette thématique ! Lire la suite

Le role de sa vie – Lucy Parker

couv59319643

Comédienne dans une troupe de théâtre londonienne, Lainie Graham vient d’apprendre sa propre rupture sentimentale dans la presse people. Et voilà qu’à présent on lui demande de redorer le blason de Richard Troy, qu’elle ne peut pas sentir ! L’acteur a beau être une star des planches, il a une très mauvaise réputation à cause de son fichu caractère. Après d’âpres négociations, Lainie accepte le marché proposé. La voilà donc partie pour un mois de fausse romance avec l’insupportable Troy ! De répliques acerbes en sarcasmes mordants, elle découvre peu à peu l’homme qui se cache derrière ce tempérament de feu et qui ne la laisse pas indifférente…


avis

J’aime beaucoup les tropes « enemies to lovers », ces romances mettant en avant des protagonistes qui se détestent avant de s’aimer. J’adore ces histoires où les héros se détestent avant d’apprendre à se connaître, puis à s’aimer. Cela offre souvent de très belles joutes verbales, pleines de sarcasmes et au ton mordant, que j’affectionne énormément ! Lire la suite