Sword Art Online, tome 7 : Alicization Dividing – Reki Kawahara

Couverture Sword art online (roman), tome 7 : Alicization dividing

En pleine ascension de l’immense tour blanche, bastion de l’Église de l’Axiome et demeure des Chevaliers Intègres, Kirito et Eugeo se retrouvent brutalement séparés.
Propulsé hors des murs de la Chathédrale, Kirito accompagne le Chevalier Alice Synthesis Thirty dans une chute vertigineuse.
Désormais seul, Eugeo doit gravir les derniers étages de la Cathédrale et déjouer les redoutables pièges de la tour afin d’affronter son ennemi juré : l’archevêque Administrator.
Mais alors que la quête semble arriver à son terme, les deux jeunes épéistes se voient obligés de subir la plus effroyable des épreuves.


avis

Ceux qui me suivent depuis quelques temps savent ô combien j’aime cette série d’amour, que ce soit en light novel ou en anime. Un amour que nous sommes nombreux à partager, ce que les éditions Ofelbe ont bien compris puisqu’elles nous offrent, en édition limitée, une magnifique boxset pour les trois derniers tomes. Effet visuel assuré, la fan de la série que je suis est tout simplement comblée ! Lire la suite

Sword Art Online, tome 5 : Alicization beginning – Reki Kawahara

Couverture Sword art online (roman), tome 5 : Alicization beginning

Victime d’une agression par un ancien membre des Laughing Coffins, Kirito se réveille à l’intérieur de l’Underworld, une Réalité Virtuelle dont il était testeur.
Ignorant comment il est arrivé là, et incapable d’entrer en contact avec le monde réel, il va parcourir Underworld pour chercher le moyen d’en sortir. Il fait alors la connaissance d’Eugeo, un jeune Entailleur, qui souhaite retrouver Alice, son amie d’enfance, enlevée quelques années plus tôt par un des représentants de la plus haute autorité de ce monde : un Chevalier Intègre. Résolus à élucider tous ces mystères, les deux garçons n’hésitent pas à unir leurs forces.
Démarre alors une longue et périlleuse aventure vers la Capitale.


Mon avis :

Aaaaaah ce tome !!! Je l’attendais depuis son annonce à la Japan Expo l’été dernier. Et je me rappelle avoir défailli quand je me suis rendue compte qu’il me faudrait attendre encore des mois et des mois avant de pouvoir dévorer cette suite inédite tant attendue. Pourtant, quand je l’ai eue entre mes mains, je n’ai pas pu me résoudre à le lire immédiatement. Non pas par manque d’envie, car cette dernière était belle et bien présente, mais tout simplement parce que je redoutais à nouveau ce moment où, une fois fini, il me faudrait encore patienter pour en découvrir la suite… Lire la suite