Sláine Adamson, tome 1 : De trèfles et de plumes – J. Arden

Couverture Sláine Adamson, tome 1 : De trèfles et de plumes1890, Londres.

Lady le jour, Rose de la reine la nuit, Sláine Adamson mène une double vie qui nécessite quelques ajustements vestimentaires et beaucoup d’entorses à l’étiquette. Quand, dans un cimetière de Whitechapel, la brume revêt un parfum de soufre et de trèfles et qu’un partenariat temporaire est requis avec une grande brute d’Irlandais, il se pourrait que même des litres de thé ne suffisent pas à garder intact le flegme de notre enquêtrice. Au moins, voilà l’occasion pour elle de troquer ses aiguilles contre des couteaux. Pour la reine !


Mon avis :

Comme pour beaucoup, j’ai été immédiatement séduite par la couverture de ce livre, tout simplement parfaite. Par contre, le résumé ne permettait pas vraiment de découvrir de quoi il allait être question dans ce roman. Mais comme j’avais déjà lu du J. Arden, et que je m’étais à chaque fois régalée, c’est sans a priori que j’ai débuté cette lecture. Lire la suite

Brèves de réception – J. arden & Philippe Reyt

Couverture Brèves de réception

Résumé :

Comme dans beaucoup de professions, dans l hôtellerie, il existe un envers du décor sur lequel je m apprête à lever le voile. Aussi, je vous invite à passer derrière le comptoir et à enfiler le costume de réceptionniste de nuit le temps de quelques anecdotes. Qu elles soient vertes ou pas mûres, imprégnées de la candeur qui est mienne face à des propositions de clients, agrémentées des réflexions que je ne partage pas et de celles qui filtrent malgré moi, il y a toujours matière à en rire. Pour ma plus grande honte, bienvenue dans le monde impitoyable des hôtels !


Mon avis :

Un très, très grand merci à Philippe Reyt pour l’envoi de cet exemplaire !

En trainant sur Facebook, j’y ai découvert les dessins d’un sacré énergumène, à savoir Philippe Reyt. Pourtant, je ne suis pas très portée sur la BD en temps normal. J’aime les livres, j’aime les mangas, mais pour la bande dessinée c’est toujours un peu plus délicat. Sauf que là, je suis immédiatement tombée in love de l’humour et du coup de crayon de Philippe Reyt. Alors quand j’ai su qu’une collaboration entre lui et J. Arden, une autre auteur dont j’adore la série, allait sortir, je savais qu’il me fallait a.bso.lu.ment cet ouvrage. Lire la suite

Les chaines du passé – J. Arden (Les sentinelles de l’ombre T3)

Couverture Les sentinelles de l'ombre, tome 3 : Les chaînes du passé

Résumé :

Si les chats ont la réputation de toujours retomber sur leurs pattes, ce n’est pas le cas des loups. Et quand, non pas un, mais deux loups s’apprêtent à débarquer dans une ville de vampires, il faut s’attendre à ce que l’atterrissage ne manque pas de mordant. Alors qu’une guerre se prépare à San Francisco, ma mère a exigé mon retour et n’a pas hésité à faire couler le sang pour me motiver. Je m’étais jurée de ne jamais remettre les pieds chez les Reus et je sens déjà les chaînes du passé se resserrer autour de moi. Heureusement, je ne suis pas seule pour affronter mes démons et le dieu qui me poursuit. Quoique, rien de tel qu’un climat de manipulation, de trahison et de douleur pour tester la loyauté de chacun, n’est-ce pas ?


Mon avis :

C’est une saga dans laquelle j’ai eu un peu de mal à me plonger. J’ai trouver le premier assez long, le temps de poser toutes les bases de l’histoire. Heureusement le second m’a réconciliée, me surprenant grandement, très vindicatif. J’étais donc curieuse de me plonger dans ce troisième opus qui me semblait plus que prometteur.

A ce niveau là, je ne me suis pas trompée. J’ai retrouvé tous les éléments qui m’avaient tant plus depuis le début de la saga : les loups garous, les vampires, et surtout la mythologie égyptienne. Un mélange qui peut paraître surprenant au premier abord, mais l’auteur réussit à nous le faire passer pour des plus normal. Que demander de plus ! Lire la suite