Shadow House, tome 2 : Cache-cache mortel – Poblocki

Couverture Shadow house : La maison des ombres, tome 2 : Cache-cache mortel

Poppy, Azumi, Marcus et les jumeaux Wright sont venus au manoir Larkspur. Ils pensaient trouver la solution à leurs problèmes. Ils ont trouvé leurs pires cauchemars. Chaque pièce réserve son lot de mauvaises surprises. Chaque escalier est un traquenard. Et dans les couloirs, quelqu’un rôde. Quelqu’un qui veut leur peau. Ils ne peuvent faire confiance à personne. Ils doivent se méfier de tout. Surtout d’eux-mêmes. Fuis la maison des ombres… si tu le peux encore.


avis

Après ma découverte du premier tome, je n’avais qu’une envie : retourner au manoir de Larkspur et en découvrir ses secrets cachés. Heureusement, j’avais le deuxième tome sous la main, donc je ne me suis pas faite prier… Lire la suite

Shadow House, tome 1 : La rencontre – Poblocki

Couverture Shadow house : La maison des ombres, tome 1 : La rencontre

Certaines maisons ne sont pas seulement hantées… elles veulent aussi tuer.

Cinq enfants des quatre coins du pays reçoivent chacun une invitation pour se rendre à la maison des ombres à la même date, sous de faux prétextes. Ils ont à peine mis le pied dans la maison qu’ils réalisent qu’ils se sont fait piéger : la porte se verrouille derrière eux, et les fenêtres sont impossibles à briser. Mais le pire est à venir; les pièces se déplacent, les couloirs semblent s’étirer, puis de sinistres enfants masqués apparaissent dans la maison. Les cinq jeunes devront tenter de s’allier pour découvrir les secrets de la bâtisse.

Mais avec chacun un passé plus sombre que les entrailles de la maison des ombres, pourront-ils vraiment s’échapper ?


avis

Je le dis et le redis assez souvent : je suis une vraie froussarde. Résultat : les livres qui suggèrent une atmosphère angoissante, j’ai tendance à les laisser de côté. Et pourtant… Il y a des romans qui, malgré leur thématique effrayante, ont ce petit-quelque-chose de plus qui m’incite à sortir de mes genres de prédilection… Shadow House en a fait indéniablement parti. Lire la suite