Le bleu ne va pas à tous les garçons – George M. Johnson

 

Dans une série d’essais personnels, George M. Johnson, journaliste et militant LGBTQIAP+, raconte de manière douce-amère son enfance, son adolescence et ses années universitaires dans le New Jersey et en Virginie.
Du souvenir de se faire casser les dents par des brutes à l’âge de cinq ans, de chiner avec sa grand-mère bienveillante, à ses premières relations sexuelles, cette autobiographie raconte sans détour les épreuves et les triomphes auxquels sont confrontés les jeunes queers noirs.
On rit, on pleure, mais plus que tout, on est touchés par la grâce et le courage qui se dégagent de cette œuvre. Véritable compagnon pour les jeunes queers qui se cherchent, “Le bleu ne va pas à tous les garçons” va au-delà de son public en s’interrogeant sur l’identité de genre, la masculinité toxique ou encore la famille.
Un témoignage brut, bouleversant et indispensable. Un véritable message d’espoir.


avis

Le bleu ne va pas à tous les garçons est une compilation de différents moments que l’auteur a traversés au cours de sa vie. Cela ne ressemble pas, pour autant, à un mémoire. Mais plutôt à un recueil d’anecdotes, de moments de vie de l’auteur : des histoires sur sa jeunesse, sa famille, ou encore sur son parcours pour trouver son identité et sa sexualité. Lire la suite