Meg Corbyn, tome 2 : Volée Noire – Anne Bishop

Couverture Meg Corbyn, tome 2 : Volée noire

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l’apparition d’une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l’enclos, d éviter un bain de sang. Encore faut-il déchiffrer ses visions à temps. D’autant que l’homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l’une des leurs.


Mon avis :

Voilà une série que j’affectionne tout particulièrement. Le premier tome avait presque été un coup de cœur ; j’y avais découvert un univers superbe, original et accrocheur, des personnages addictifs et hauts en couleurs, et une auteur à la plume enchanteresse qui réussissait à faire vivre sans difficulté aucune son histoire à travers les mots. Il m’avait tout simplement manqué la petite touche de romance pour satisfaire mon côté fleur bleue. Je n’ai donc pas hésité à me replonger une nouvelle fois dans cet incroyable univers. Lire la suite

Meg Corbyn, tome 1 : Lettres écarlates – Anne Bishop

Couverture Meg Corbyn, tome 1 : Lettres Ecarlates

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…


Mon avis :

Voilà un livre qui m’avait intriguée lors de sa sortie, mais sans pour autant que je me jette dessus. Il faut dire que l’urban fantasy ne m’a jamais emballée plus que cela, même si je reconnais avoir passé de très bons moments avec certains titres. C’est donc après la grande insistance d’une certaine personne (qui se reconnaitra aisément…! ) que j’ai succombé, curieuse de découvrir cette série dont j’entendais tant de bien. Lire la suite