L’épée et le lys – Margaret Moore

Couverture L'épée et le lys

Quand, au décès de son père, Lady Mathilde hérite du château d’Ecclesford, elle sait qu’elle vient de se faire un ennemi mortel. En effet, son cousin Roald de Sayres, auquel la lie un inavouable secret de famille, lui conteste la légitimité de cet héritage et menace d’assiéger la citadelle. Une fois maître en la place, il forcera les villageois à lui prêter allégeance, puis fera enfermer Mathilde au couvent et déshonorera sa sœur, la fragile Giselle. Pour éviter ce sort funeste, Mathilde sait qu’elle n’a pas le choix. Vite, très vite, il lui faut trouver un homme capable de défendre Ecclesford. Et, dans toute la région, il n’existe qu’un guerrier assez redoutable pour relever pareil défi : Sir Henry d’Alton, un chevalier normand sans terre que l’on dit aussi conquérant sur le champ de bataille que dans le lit des dames……


avis

J’aime de temps à autre retourner à mes premiers amours : la romance historique. Mais cela faisait un moment que je ne m’étais pas laissée séduire par une histoire médiévale, à base de chevalier et de demoiselles en détresse. Ce roman m’a donc immédiatement séduite dès son résumé, et je suis partie à la découverte de l’histoire de Lady Mathilde et de Sir Henry d’Alton. Lire la suite

Le Roman de Merlin – Robert de Boron

Afficher l'image d'origine

Résumé :

Le Roman de Merlin permet de découvrir le personnage de l’enchanteur Merlin tel qu’il est apparu dans la littérature du Moyen Âge.
Engendré par un démon pour perdre l’humanité mais sauvé par le repentir de sa mère, il dispose, de par sa nature démoniaque, de la connaissance du passé, mais aussi, de par sa nature divine, de la connaissance de l’avenir.
Il occupe une place centrale dans l’univers arthurien. Il joue un rôle décisif dans la naissance d’Arthur, sa désignation comme roi, son couronnement, et ne cesse de le soutenir dans les moments difficiles.
Bâtisseur pour l’éternité, il est à l’origine de l’édification du monument mégalithique de Stonehenge.
Homme plein de sagesse, il sait faire alterner les moments d’action et de réflexion lors de retraites en forêt.
Sa seule faiblesse est son amour pour la fée Viviane, qui le retiendra prisonnier dans la forêt de Brocéliande.


Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Coline de L’École des loisirs pour l’envoi de ce service-presse.

Étudiante en Lettres Classique, j’ai eu le plaisir d’étudier le texte intégral du roman de Merlin par De Boron. Grande amoureuse de la mythologie celtique, c’est une lecture que j’avais énormément appréciéé. Alors quand j’ai vu que L’école des Loisirs en sortait une version abrégée, j’étais donc très curieuse d’en découvrir cette édition. Lire la suite