Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte – Mary Adkins

Couverture Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte

<< Je me fiche d’adorer le sucre et d’avoir des grosses cuisses. Je me fiche de dire trop de gros mots, de ne recycler que quand ça me chante. Je me fiche d’avoir les dents de travers – je n’ai plus un poil sur le caillou, alors je ne suis plus à ça près. Je me fous de tout ça, parce que je suis toujours là. >>

Pendant des années, Iris a travaillé main dans la main avec Smith, expert en relations publiques. Quand Iris meurt, emportée par une maladie à l’âge de trente-trois ans, Smith ne se remet pas de la perte de sa collègue et amie. Il découvre alors qu’elle a laissé quelque chose avant de tirer sa révérence : un blog dans lequel elle raconte avec beaucoup d’humour et de justesse la fin d’une vie pas très épanouie. Et Smith a une mission : publier ce témoignage. Mais pour exaucer la dernière volonté d’Iris, il doit d’abord obtenir l’accord de Jade, la soeur d’Iris, qui n’arrive pas à faire son deuil. Ces deux-là n’ont-ils pas plus en commun que le souvenir de celle qu’ils ont perdue ?


Par Marine   28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Je trouvais le résumé plutôt sympathique, curieuse de voir comment on pouvait se diriger vers une romance (le résumé y fait un peu penser quand même) en partant d’un sujet si grave. Lire la suite