Aliénor Mandragore, tome 4 : Le chant des Korrigans – Séverine Gauthier & Thomas Labourot

couv5586883

À peine remis des émotions provoquées par les évènements d’Avalon, Aliénor et Lancelot se voient confier une étrange mission par la fée Morgane. Ils doivent aller chercher un mystérieux objet que Morgane avait confié autrefois au roi des Korrigans. Mais pour pouvoir le récupérer, Aliénor et Lancelot vont devoir relever le défi des Korrigans et survivre à une série d’épreuves, sous peine d’être à jamais prisonniers des geôles de pierre de leur royaume souterrain.


avis

Je ne suis pas très bande-dessinée en temps normal. Mais, quand j’ai découvert celle-ci, j’ai eu un vrai coup de cœur pour le style de Thomas Labourot et le texte de Séverine Gauthier. C’est donc toujours un plaisir de retrouver Aliénor dans cet univers merlinesque si original ! Lire la suite

Les mille et une vies des urgences – B. Beaulieu et D. Mermoux

Baptiste est interne dans un service d’ urgence. Celle qu’il surnomme la femme oiseau de feu voit ses jours comptés alors que son fils est coincé en Islande par un volcan au nom imprononçable. Baptiste n’a plus qu’un but, aider sa protégée à tenir jusqu’au retour de son fils. Pendant 7 sept jours, les journées du jeune interne sont rythmées par les moments qu’il passe à son chevet, à lui raconter toutes les vies de l’hôpital : les joies et peines des patients, les farfelus, les plus touchants, mais aussi la vie des internes et des infirmiers, leurs routines, leurs découragements, leurs amours parfois. Un témoignage rare et incroyablement touchant sur la terre méconnue mais essentielle que sont les urgences.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Comme vous le savez, je suis totalement fascinée par l’environnement médical et donc je ne pouvais vraiment pas manquer les anecdotes de Baptiste Beaulieu lorsqu’il était encore interne aux urgences (oui, ça m’a fait aussi légèrement penser à cette série dont j’étais évidemment accro, « Grey’s Anatomy »). Lire la suite

Le château des étoiles, tome 3 : Les chevaliers de Mars – Alex Alice

Couverture Le château des étoiles, tome 3 : Les chevaliers de Mars

1870. En plein dix-neuvième siècle, le sort de la Terre se joue sur Mars ! Dans cette suite de la série à succès Le Château des étoiles , récompensée par de nombreux prix, Séraphin et ses amis sont de retour sur Terre. Après avoir révélé au monde le secret du voyage spatial, ils ont trouvé refuge dans un manoir breton. Mais leur engin volant est désormais l’objet de toutes les convoitises ! Alors que le père de Séraphin est en voyage à Londres, le manoir est cerné par des brumes lourdes de menaces… Spectres, ou espions prêts à tout pour mettre la main sur le précieux engin ? Nouvelles machines, complots internationaux, têtes couronnées, expéditions au-delà de l’espace… La course à l’éther est lancée, et la paix sur Terre est désormais entre les mains de Séraphin et des Chevalier de Mars !


Mon avis :

Quel plaisir de retrouver l’univers surprenant d’Alex Alice ! J’étais vraiment heureuse de commencer ce nouvel arc, qui fait immédiatement suite au second tome. Et quel voyage ! Car après la Terre ou encore la Lune, l’auteur nous embarque cette fois sur Mars. Lire la suite

Le Chateau des Etoiles, tomes 1 & 2 + coffret collector – Alex Alice

Afficher l'image d'origine

Résumé du tome 1 : 1869. Au nom de Sa Majesté, la conquête des étoiles commence…Et si la conquête des étoiles avait un siècle d’avance ? 1868. À bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l’espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé… Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C’est là, à l’ombre d’un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d’un engin spatial de cuivre et de bois qui s’apprête à changer le cours de l’Histoire.


Mon avis :

J’ai beau aimer les livres et les mangas, il est vrai que niveau bande-dessinée, je n’en lis que très peu. C’est un genre qui ne m’attire pas souvent, sauf rares exceptions parmi lesquelles se trouve la série d’Alex Alice, Le château des étoiles. Lire la suite

Aliénor Mandragore, tome 2 : Trompe la mort – Thomas Labourot & Séverine Gauthier

Rien ne va plus à Brocéliande : les grenouilles s’agitent, annonciatrices d’une catastrophe, Merlin est toujours fantôme et ne veut pas revenir à la vie, tandis Aliénor, effrayée, ne cesse de voir l’Ankou… quand revient Viviane, la fée du Lac. Elle délivre à Lancelot et Aliénor une mystérieuse prophétie, qui va les guider sur les traces de l’Ankou, loin de la forêt. Les surprises seront nombreuses et les défis de taille pour nos héros, qui devront affronter des dragons et leurs peurs pour sortir indemnes de cette nouvelle aventure.


Mon avis :

En temps normal, je ne suis pas très bande dessinée. Je lis des livres, je dévore des mangas, et pourtant les BD ne m’ont jamais attirée plus que cela. Pourtant, l’an dernier, j’ai eu la possibilité de découvrir le premier tome d’Aliénor Mandragore, et cette lecture m’avait emballée comme pas possible. Lire la suite

Aliénor Mandragore, tome 1 : Merlin est mort, vive Merlin ! – Séverine Gauthier + Thomas Labourot

Résumé :

Comme chacun sait, Merlin vit paisiblement dans la forêt de Brocéliande avec sa fille, Aliénor… enfin, paisiblement… pas si sûr ! Enseigner sa magie à Aliénor n est pas de tout repos, surtout qu elle ne semble pas avoir de don particulier. Jusqu au jour où ils partent en forêt à la recherche de Mandragores, racines magiques essentielles à certaines potions mais dont le cri quand on les arrache tue l arracheur imprudent sur le champ : miracle, Aliénor résiste aux cris de Mandragore ! En revanche, Merlin, qui faisait son malin, est tué sur le coup. Son fantôme, encore plus ronchon que feu Merlin, n entend pas rester mort bien longtemps et ce sera cette fois à Aliénor de le tirer d affaire…


Mon avis :

Bon, d’habitude je ne suis pas très bandes-dessinées. Et pourtant je n’ai pas vraiment réussi à résister devant celle-ci, tandis que je feuilletais le catalogue des futures parutions de La Rue de Sèvres. C’est donc avec un véritable plaisir que je l’ai réceptionnée cette semaine. Lire la suite