Gardiens des cités perdues, tome 1 – Shannon Messenger

Couverture Gardiens des Cités perdues, tome 1

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?


Mon avis :

J’ai profité de la venue de Shannon Messenger lors du salon du livre de Montreuil pour découvrir son autre série : Gardiens des cités perdues. J’avais en effet découvert l’auteur grâce à Let the Sky Fall, et j’avais été très étonnée par tout le cadre qu’elle avait su créer autour de son récit. J’étais donc pressée de renouveler l’expérience et de retrouver sa plume si magique. Lire la suite

Compte rendu Montreuil 2015

Afficher l'image d'origine


 Malgré les évènements, les annulations et les absences, j’ai tout de même maintenue ma venue au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse 2015 de Montreuil. Pour mon premier salon littéraire, il était hors de question pour moi de faire machine arrière, et je me suis donc adaptée à tous ces changements afin d’en profiter pleinement !


Vendredi : Présentation du programme 2016 chez Pocket Jeunesse

J‘ai donc pu aller en tant que chroniqueuse pour Place to be au goûter organisé par Pocket Jeunesse dans leurs locaux. Une rencontre à laquelle j’étais vraiment contente d’assister, puisque cela m’a permis de rencontrer l’équipe de PKJ et de compenser quelque peu leur absence au SLPJ de cette année. Lire la suite

Let The Sky Fall – Shannon Messenger (Let the sky fall #1)

Couverture Let The Sky Fall, book 1

Résumé :

Personne ne s’explique que Vane Weston ait pu survivre, enfant, à l’ouragan qui a tué ses parents. À son réveil, étendu parmi les débris laissés par le passage de la tempête, il n’avait pas le moindre souvenir de son passé – à l’exception du beau visage d’une fillette ballotée par les vents. Malgré les années qui passent, elle rend de temps en temps visite en rêve au jeune homme, qui s’accroche à l’espoir qu’elle ne soit pas qu’un fantôme. Il ne croit pas si bien dire. L’inconnue, Audra, est un être de chair et de sang, mais elle n’a rien d’humain. C’est une sylphe, une créature liée au vent, qu’elle sait manipuler pour voler dans les airs, transmettre des messages ou livrer bataille. Sa mission ? Le protéger. Malheureusement, l’histoire se répète : une maladresse et Audra révèle à leur pire ennemi l’existence de Vane. Celle qui vient peut-être de causer sa mort est aussi son seul espoir de survie : le jeune homme n’a que quelques jours pour comprendre qui il est vraiment ou c’est la mort qui l’attend. Les nuages s’amassent à l’horizon, et un vent mauvais balaie les sables du désert… Survivront-ils à l’orage qui se lève à l’horizon ? Retrouvez la patte unique de Shannon Messenger, de dialogues malicieux en scènes d’affrontements homériques, pour une histoire fantastique où brille une fois encore son immense inventivité.


Mon avis :

Ma première impression après avoir fini cette merveille ? « Whaouuh… » Je suis encore une fois tout simplement subjuguée par une parution de chez Lumen. Tout, absolument tout est parfait : la couverture est superbe, l’histoire est un délice.. Je me suis régalée dès l’instant où j’ai tenu ce petit bijou entre mes mains. Et il a été très difficile de faire durer le plaisir, car j’ai été emportée de la première à la dernière page dans ce tourbillon d’évènements… Lire la suite