Le tatoueur d’Auschwitz – Heather Morris

Couverture Le tatoueur d'Auschwitz

L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au coeur de l’enfer.
Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.
Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita, et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.
Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale fait une promesse à Gita : un jour, ils seront libres et heureux de vivre ensemble.


Par Marine  28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Toujours autant amatrice de la seconde guerre mondiale, j’ai voulu découvrir ce témoignage que j’ai vu plus d’une fois et qui chaque fois me faisait de l’oeil… Femme faible que je suis, j’ai fini par craquer ! Et tant mieux car c’est un coup de cœur ! Lire la suite

Vous n’aurez pas ma haine – Antoine Leiris

Couverture Vous n'aurez pas ma haine

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinée au Bataclan. Alors que le pays était endeuillé, à la recherche de mots pour dire l’horreur, il publiait sur les réseaux sociaux une lettre destinée aux terroristes intitulée Vous n’aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait à ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde. Accablé par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n’a qu’une arme : sa plume. L’horreur, le manque et le deuil ont bouleversé sa vie. Mais, à l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre dans ce témoignage poignant.


Par Célia  Celia 

Quand j’ai lu le résumé, je savais que ce serait un récit poignant. Je ne me suis pas trompée, quelle claque ! Antoine Leiris a une plume tellement bouleversante que je n’arrive pas à me sortir ce livre de ma tête. Je ne pleure pas facilement lors de mes lectures, seul « Avant toi » de Jojo Moyes m’avait touché à ce point. Mais là, impossible de retenir mes larmes tellement ce texte est poignant ! J’ai dévoré ce roman d’une traite, en apnée jusqu’à la dernière page (ok, ok il est court^^). Lire la suite

Dog médecine – Julie Barton

Couverture Dog Médecine

Julie Barton a vingt-deux ans lorsqu’elle se retrouve paralysée d’angoisse sur le sol de sa cuisine new-yorkaise. Arrivée en urgence, sa mère la ramène auprès des siens, dans l’Ohio. Personne ne comprend ce qui lui arrive, elle-même ne se reconnaît pas. Le diagnostic tombe : Julie souffre d’une dépression sévère. Parents, psychanalystes, psychiatres, tous désespèrent de la voir sortir de cet état qui la tient prisonnière. Contre toute attente, c’est l’adoption de Bunker, un golden retriever, et l’amour inconditionnel qui l’unit au chiot, qui va changer son destin, modifier sa perception d’elle-même et des autres, et lui permettre de comprendre la cause refoulée de son mal-être.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Lorsque j’ai vu ce livre accompagné d’une photo de Bunker et de sa maitresse, j’ai compris qu’il y allait avoir une histoire très spéciale autour d’un animal et d’un humain. Je ne sais pas si vous avez souvent l’occasion de lire des témoignages dans vos vies de lecteurs/ lectrices, mais pour ma part dès que j’en ai l’occasion, je fonce. Lire la suite