Thya – Estelle Faye (La voie des Oracles T1)

Couverture La Voie des oracles, tome 1 : Thya

Résumé :

La Gaule, Ve siècle après Jésus-Christ.

Cerné par les barbares, miné par les intrigues internes et les jeux du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Église.

Thya, fille de l’illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu’elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts.

Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d’assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu’elle a de le sauver… Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d’embûches et d’incroyables rencontres, voir le passé refaire surface, et réécrire l’Histoire…


Mon avis :

Quand on m’a proposé ce service presse, j’ai sauté de joie ! En tant que bonne étudiante de Lettres Classiques, Rome et le monde antique, c’est mon dada ! Et un livre mariant cet univers avec la fantasy, il ne m’en fallait pas plus..!

Que dire, à part que ce livre m’a tout simplement transporté dès les premières pages ? Dès la couverture (vraiment magnifique soit dit en passant), je savais que j’allais adorer, et je ne me suis pas trompée. On est directement plongé dans l’action, puisqu’on assiste très vite à la tentative d’assassinat de Gnaeus Sertor, grand général romain, commandité par son propre fils Aedon. Lire la suite

Dentelle et Nécromancie – Georgia Caldera (Victorian Fantasy T1)

Couverture de Victorian Fantasy, tome 1 : Dentelle et Nécromancie

Résumé :

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan.


Mon avis :

En voyant seulement la couverture (magnifique) de ce livre, je savais déjà que le livre allait évoquer un univers alliant magie et steampunk. De ce côté là je n’ai pas été déçue !

On découvre Andraste Coldfield , jeune fille qui vit cloitrée dans le manoir de sa famille depuis sa naissance, étant allergique au soleil. C’est un personnage fort, que j’ai apprécié autant que je l’ai détesté. Son besoin de liberté, de découvrir le monde, son fort caractère, et son arrivée à la cour de Neo Londonia, à la demande de la Reine Victoria, la rendent parfois agaçante. Mais sa naïveté sur ce monde qu’elle découvre m’a touchée, et je lui ai pardonné assez facilement de m’avoir parfois tapé sur les nerfs. Elle grandit tout au long du livre, et la petite fille gâtée du coven Coldfield laisse place à une redoutable femme. Lire la suite