Wish, tome 3 : Isabeau – Audrey Carlan

Aussi loin que je me souvienne, je me suis sentie perdue.
Avec deux pères géniaux et un diplôme d’une école de cuisine, je devrais être au sommet du monde, prête à créer des desserts remplis d’amour et de lumière. Et pourtant, il me manque quelque chose. Le jour de mon vingt-cinquième anniversaire, deux belles femmes se présentent à ma porte avec une poignée de lettres roses et prétendent être mes soeurs. J’ai toujours pensé que j’étais le produit d’une mère porteuse anonyme, mais mes pères se mettent enfin à parler. Ils ont su toute ma vie qui était ma mère biologique et la pile de lettres prouve que ma mère savait aussi pour moi. Le coeur en vrac, ma valise dans une main, les lettres de ma mère dans l’autre, j’ai traversé le pays, de Chicago, dans l’Illinois, à la petite ville de Pueblo, dans le Colorado. À chaque kilomètre qui me rapproche de ma nouvelle famille, le vide en moi commence à se remplir. Tout en apprenant à connaître mes soeurs, je découvre que j’aime la ville et que je suis proche de ces deux femmes. Lorsque le magasin de bonbons situé à côté de l’entreprise de ma soeur doit fermer, je saute sur l’occasion pour ouvrir ma propre boulangerie avec mon nouvel héritage et pour commencer ma nouvelle vie…


avis

En janvier, je découvrais la nouvelle série d’Audrey Carlan, Wish, mettant à l’honneur deux sœurs guidées par les lettres de leur mère décédée. J’avais beaucoup aimé la thématique de ces livres malgré un style qui m’avait fait grincer des dents à plusieurs reprises. Malgré tout, j’étais impatiente de retrouver l’histoire d’Isabeau, surtout après les révélations de la fin du second tome. Lire la suite

Wish, tomes 1 & 2 : Suda Kaye & Evie – Audrey Carlan

Couverture Wish (Carlan), tome 1 : Suda-Kaye  Couverture Wish (Carlan), tome 2 : Evie

Résumé du tome 1 – Toutes les petites filles font des voeux en regardant les étoiles.
Quand j’étais petite, j’ai fait tellement de voeux que j’en ai perdu le compte. La plupart d’entre eux concernaient tous les endroits que je voulais voir et les choses que je voulais faire. Je voulais surtout être comme ma mère. Elle nous a appris, à ma soeur Evie et à moi, à vivre chaque moment comme si c’était le dernier. Mais quand notre mère est morte, elle nous a laissé à toutes les deux une pile de lettres à ouvrir à chacun de nos anniversaires. La première lettre m’a été donnée le jour de mon dix-huitième anniversaire et ces mots ont changé le cours de ma vie pour toujours. Elle me disait de voler librement, de tout laisser derrière moi et de vivre la vie dont j’avais toujours rêvé. Malgré mon chagrin, j’ai suivi son conseil. Pendant dix ans, j’ai suivi les traces de ma mère. Littéralement. Ses lettres m’ont indiqué où aller, jusqu’à ce que la lettre de mon vingt-huitième anniversaire me dise de rentrer chez moi et de poser mes valises. Mais rentrer chez soi est plus facile à dire qu’à faire après dix ans d’absence…


avis

J’ai beaucoup hésité avant de me lancer dans cette série. Il faut dire que j’ai une relation faite de petits hauts, et de beaucoup de bas, avec Audrey Carlan. Mais j’avais envie de la retrouver sans ce nouveau format, un « vrai » roman cette fois – et non pas le format d’épisodes auquel elle nous avait habitué – car le sujet de cette série m’intéressait énormément. Lire la suite