La princesse et la bête, tome 3 – Yu Tomofuji

couv42245181

Persuadé de la mort de Salifie, son ami d’enfance Iriya s’introduit dans le palais pour la venger. La clémence du roi lui épargne la peine capitale. Lorsqu’il apprend que la jeune fille est en vie, il décide de la ramener au pays et, comme elle refuse, l’enlève et s’enfuit avec elle. Dans un premier temps, le roi n’intervient pas.


avis

En général, c’est au bout du troisième et quatrième tome d’une série manga que j’arrive à m’en faire un avis global. C’est un peu le moment fatidique qui me permet de voir si l’histoire pourra tenir sur la longueur et si elle arrivera à maintenir mon attention. Lire la suite

La Princesse et la bête, tome 2 – Yu Tomofuji

Couverture La princesse et la bête, tome 2

Le coeur de Salifie se serre lorsqu’elle aperçoit une des princesses invitées par le chancelier en compagnie du roi dans sa chambre. Sa première amie dans le monde des démons, la princesse Amito, l’encourage à lui avouer ses sentiments… Pendant ce temps, le chancelier et les sénateurs décident de faire passer des épreuves à Salifie dans le but de l’écarter. Afin de devenir la reine officielle du pays, Salifie va devoir mettre sa vie en jeu pour réussir à invoquer une créature sacrée !


avis

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la suite des aventures de Salifie, la jeune humaine, et de Leo, le Roi des démons. Un univers qui s’enrichit considérablement avec ce second tome. Lutte de pouvoir, jeux de séduction et autres manigances sont au rendez-vous et nous promettent une suite toute aussi délicieuse que le premier tome ! Lire la suite

La Princesse et la bête, tome 1 – Yu Tomofuji

Couverture La princesse et la bête, tome 1

Chaque année les humains du royaume qu’il ne faut pas nommer envoient comme tribut l’une des leurs au roi des bêtes. Mais pour une fois ce dernier décide de ne pas sacrifier la jeune Sali et de l’épouser.


avis

Il est très rare qu’un manga me séduise dès le premier tome, mais ce fut indéniablement le cas avec La Princesse et la Bête. Pourtant, quand je l’avais feuilleté, le style du dessin ne m’avait pas plus convaincue que cela, l’héroïne paraissant assez enfantine. Le résumé non plus, m’attendant à une sorte de remake de La Belle et la Bête. Lire la suite